jeudi 11 septembre 2008

Le neuf du onze

J'aimerais avoir une pensée aujourd'hui pour tous ceux qui ne sont jamais rentrés à la maison, il y a 7 ans de celà; à tous ceux qui ont pleuré et pleuré encore sans comprendre la noirceur de l'âme humaine;à tous ceux qui ont eu de la difficulté à cheminer leur deuil car aucun corps ne pouvait prouver l'horreur ou le départ subit.

Et j'aurai une pensée pour tout ceux qui ont oublié de dire "je t'aime" cette journée-là.

1 commentaire:

Sissa a dit…

Mets-en... apres 7 ans, je n'en reviens pas encore en voyant les images ou les vidéos... ca restera a jamais...