dimanche 4 mai 2008

Cosmo O'Flanagan dit Flydwind Mcfly


Je parle souvent de mon chat névrotique mais à chaque jour, il ne cesse de se renouveler. On dirait qu'il est incapable de processer deux informations à la fois. 

Lorsque qu'il est dans mes bras et que je veux le déposer par terre, il n'y aucun moyen pour lui de préparer son atterissage. Il tombe comme un sac de patates. Même que des fois, il n'a pas le réflexe de se virer pour atterir sur les pattes. Il tombe directement sur le dos, comme un con!

Sinon, s'il réussit à tomber sur ses pattes, on se rend rapidement à l'évidence que l'option suspension n'a jamais été installée sur son Windows 98.

Hier, il courait après son ombre et n'a jamais été capable d'arrêter lorsqu'il est arrivé devant la tour d'ordinateur. La tête a touché en premier. Ça laisse peu d'avenir quant à un possible upgrade des fonctions de base...

3 commentaires:

Marieve a dit…

Avec un air comme celui-là, on ne peut faire autrement que lui pardonner son imperfection! de toute façon, c'est sans doute ce qui vous le rend si attachant! ;)

L'aubergiste en devoir a dit…

Imperfection? Disons plutôt sans gêne, vice de fabrication sans possibilité d'échange...

Mais oui, c'est pour cela qu'il est unique et exceptionnel! Plus con que la connerie quoi!

Sissa a dit…

Ahaha, les chats !! Ils sont stupides parfois mais on les aime pareil !!