mardi 16 décembre 2008

Le plus beau des cadeaux



L'ange de Noël est passé cette année un tantinet en avance et c'est parfait comme ça.

C'est l'histoire de trois copines qui se sont connues l'an dernier, à la fin de l'été alors que chacune a vu le drame se pointer le nez dans sa vie.

Copine 1  a vu sa fille décéder in utero à 39 semaines sans aucune raison apparente. Ils ont cherché, discuté, tenté d'expliquer, il n'y avait pas aucune raison. Point final.

Copine 2 a vu son fils décéder 9 jours après sa naissance. Il avait malheuresement créé son petit coeur en inversant les choses et se devait d'avoir une opération à sa naissance. Il a survécu à l'opération mais n'a pas survécu à la bactérie transmise lors de son séjour sur la machine coeur-poumons et l'autre opération qui s'ensuivit.

Copine 3, c'est moi; pour ceux qui ne connaissent pas mon histoire, je fus victime d'un décollement placentaire massif suivi d'une pré-éclampsie grave à 26 et 27 semaines d'où mon fils le Capitaine, victime de sa grande prématurité souffrit d'hémorragies cérébrales de grade 4 des deux côtés des hémisphères. Sa survie n'aurait servie qu'à le placer dans la caste de tout ce que personne ne désirerait être. Son pronostic était au-delà du pire de tout ce qui peut être imaginé.




Cet automne, nous étions toutes redevenues enceintes. Nous avions, alors, toutes trois petites filles en devenir.



Sans savoir pourquoi la rose que j'arbore brillait cette journée-là (sûrement l'énergie que ma fille utilisait pour devenir un IL), nous avons traversé la tempête ensemble.  Nous avons vécu  les journées hyper anxiogènes, le stress aïgu, la peur de devoir repasser par les mêmes chemins, en se tenant bras dessus-dessous.

Et puis, tranquillement, l'hiver s'est installé. Et quelques jours avant Noël, l'ange de Noël, le Père Noël ou toute autre personnage, qui sait peut-être le Lapin de Pâques est passé pour mes deux soeurs d'épreuve. Il y a 13 jours et 5 jours.


Marilou est minuscule. Elle ne pèse que 6 livres et une demi-plume. Pourtant elle est là.




Anaève est un peu plus rondouillarde que son amie mais pas tant que ça: 7 livres et quelques plumes. L'important est qu'elle est là.



Il est superflu de commenter le bonheur que je ressens, la fierté de savoir que la vie a triomphé. J'aime mes amies et leur bonheur devient le mien par ricochet. Personne ne devrait avoir à vivre un Noël sans son enfant dans les bras alors qu'il devrait y être. Pour quatre personnes, ce Noël, et pour toutes les bonnes gens qui les entourent en sera un de bonheur. Inversément proportionnel à celui que fut l'an dernier. Ce Noël sera celui de la victoire, de l'espoir et surtout de l'amour. Ce Noël sera magique...

9 commentaires:

Marie-Lo a dit…

wow! je suis bien contente pour elles!!!
Ne reste que toi à avoir ton petit trésor dans les bras!!! bien vite; 4 mois :)
je suis avec toi :D
XXX

Une femme libre a dit…

Quelle belle histoire de Noël et elle est vraie en plus! La solidarité à travers l'épreuve est magnifique. Ces amies-là, vous les avez pour la vie et plus et plus...

Carly a dit…

Karina,

This post is just absolutely beautiful. I am praying for the safe arrival or you little baby. Stay strong :)

Sending you lots of love

Carly x

P.S What beautiful photo's x

Karine a dit…

Merci ma belle Karina,

Tu as encore réussi à me faire verser une larme. Le printemps arrivera vite je te le promet. En attendant une armée de petits anges et de copines pensent et veillent sur toi.

Copine #3

Charlotte Moderne a dit…

Ma très très chère Karina. Si tu savais comme j'ai hâte que tu viennes nous raconter ta fatigue, ses colliques, ses régurgit sur ta robe cocktail, ton envie de foutre l'allaitement en l'air pour un Cabernet, tes seins qui débordent et tes kilos à perdre......... parce que ça voudra dire que le cowboy est parmi nous et qu'avec lui, tout le reste est dérisoire!

C'est un merveilleux conte de Noël.

Karine a dit…

Bon, je viens de voir que je me suis trompée de numéro... le manque de sommeil surement...

Je retransmet et resigne donc...

''Merci ma belle Karina,

Tu as encore réussi à me faire verser une larme. Le printemps arrivera vite je te le promet. En attendant une armée de petits anges et de copines pensent et veillent sur toi.

Copine #2''

The B a dit…

très beau texte!!!

La Souimi a dit…

De toute beauté! Merci pour ce beau billet rempli de vie!

Marieve a dit…

Wow Karina... je suis tellement touchée! J'en ai versé une tite larme moi aussi. Merci pour ce beau texte, merci d'être dans ma vie!

Copine #1
Marieve xx