mardi 15 avril 2008

Impatience

Aujourd'hui, j'ai rendez-vous à 15h30. Pas n'importe lequel; un rendez-vous pour me faire obturer les dents. deux plutôt qu'une. La joie quoi!


En bonne fille que je suis et qui déteste être en retard, je pars comme toujours à l'avance. Je dois arrêter chez Postes Canada pour envoyer ma sublime déclaration d'impôt. Me voilà qui arrive au bureau de postes mais avec pas trop d'avance finalement. C'est ici qu'on constate mon trouble obsessif-compulsif. Qui veut arriver en avance quand vient le temps de se faire plomber le dentier? Moi, moi, moi? Ai-je si hâte d'avoir l'impression de me faire driller le cerveau?


Pour revenir à mes timbres, je me place en ligne au bureau de poste. Il y a du monde. Beaucoup de monde. Tout le monde qui aurait pu venir avant ou après mais qui par un bizarre concours de circonstance, est là en même temps que moi.


J'attends, j'attends. Le temps me semble interminable. Et tout d'un coup quand c'est à mon tour, voilà la standardiste avec sa voix de merde qui se fait entendre: "Paula, svp, prends la ligne deux, c'est quelqu'un en anglais..."


Hey Paula, criss, c'est à mon tour. Ça fait 20 minutes que je poireaute devant ton guichet pendant que l'autre à côté de toi, la petite grosse à lunette qui a l'air de faire un stage parce qu'elle a pas l'air vite vite rentre paquet par paquet les données dans son scanner. Ça vous tente pas d'ouvrir une autre caisse? Y'a environ douze personnes qui attendent.


Mais non, Paula, elle prend l'appel.


Matante commence a se tenir sur un de ses pieds puis sur l'autre en guise de protestation. Matante commence à perdre patience.


Paula, pendant ce temps est en train de donner un cours de déménagement 101 postal au téléphone à celle ou celui qui ne sait pas que le Québec devait être francophone.

Hey Paula, sacrament, ça fait 20 minutes que j'attends juste pour que tu pèses ma lettre qui s'en va à l'impôt. Une affaire d'une minute trente secondes puisque j'ai déjà deux piastres dans ma main. J'm'en vais me faire plomber les dents moi, faut pas que je sois en retard. Peux-tu m'expliquer pourquoi quelqu'un qui appelle a la priorité quand tu as du monde que ça fait 20 à 30 minutes qui se tortillent devant toi? 


L'autre demeurée décide après quoi, 5 minutes de prendre la relève. Oui alllooooo?


Et c'est là que je me fais la réflexion que c'est partout comme ça. Tu attends en personne, tu te déplaces mais aussitôt que le téléphone sonne, les voilà partis comme si leur vie en dépendait. Êtes-vous déjà allé chez Canadian Tire? Y'a toujours un bouffon au téléphone qui te prends ta place lorsque c'est ton tour. Lui, il est confortablement installé dans sa cambuse et obtient le service quoi, maximum trois minutes après avoir composé le numéro? Toi, ça fait juste encore une fois 20 à 30 minutes que tu attends. Y a-t-il un truc que je ne comprends pas ou quoi?


Lorsque Paula a eu fini son appel, enfin, ce fut mon tour. 1,15$ plus tard, je pus regagner ma voiture et partir sur les chapeaux de roue, car c'est important de ne pas arrievr en retard...Surtout quand on va se faire plomber le dentier, je ne le répéterai jamais assez. C'est une question de vie ou de mort, les dents! tout le monde aime ça péter une couple de cent chez le dentiste, spécialiste de la drill bucale.


En sortant du stationnement, je tombe sur une voiture-école de conduite. Le conducteur a l'air figé comme dans la Matrix, alors je décide de procéder. Tu t'endors, t'es mort! a toujours été mon credo. Mais il se décide d'avancer en même temps. Vous voyez le scénario? Finalement, j'accélère, il me laisse passer par dépit. Je tourne immédiatement à ma lumière et enfin, peux me diriger vers le centre dentaire. 


Tout d'un coup, je vois l'instructeur dans ma tête dire d'un ton paternel à son élève: tu vois, voilà tout ce qu'il ne faut pas faire: couper une personne, ne pas avoir mis sa ceinture de sécurité avant de partir sa voiture et surtout, ne pas signaler son intention de tourner aux feux de signalisation..


Et il a raison le bonhomme. Je me sens un peu coupable mais tout de même, je suis trop pressée à aller dépenser 400$ pour me faire plomber deux dents. 


Des fois, avec le recul je me dis, j'ch'tu niaiseuse ou quoi???

2 commentaires:

Charlotte Moderne a dit…

Merde c'est trop vrai!! Le téléphone nous sonne comme lorsqu'autrefois on sonnait la bonne! Il sonne, on accourt! Incroyable mais, Ô Ciboire, tellement chiant!!

Sissa a dit…

Ahah, tu as tellement raison... surtout pour ce qui est du Canadian Tire... je le sais, j'ai travaillé là !!