mardi 19 août 2008

Leçon d'humilité




Une de mes tantes vient de me faire parvenir ce magnifique chef-d'oeuvre de quétainisme qui date de mon passé. 

22 ans porte-à-porte depuis ce cliché. 

Remarquez les cheveux; la perfection du brushing. Dans ce temps-là, la couche d'ozone n'était pas une préoccupation.

Le gras de bébé hantait encore mon visage.

On avait toute la vie devant nous. En s'imaginant qu'on était déjà vieux et qu'on savait tout.

Pouvoir avoir le chance de rencontrer ce modèle de fashion des années 80, juste un petit 5 minutes, je lui dirais, ma grande, le monde ne gravite pas autour de toi. Cesse d'être arrogante et prends soin des gens que tu aimes. Tu n'auras pas la chance de toujours les avoir à ta disposition. Ton père te quittera très tôt et tu regretteras toutes les fois où tu l'as placé dans la case " emmerdeur-de-première" sans savoir que lorsque tu désireras l'en sortir, il ne sera plus là.

Croque la vie et sers toi de ta tête. Essaie de réfléchir avant de faire des choix majeurs et n'oublie jamais que partout où tu iras, peu importe la destination, ce sera le chemin qui comptera le plus.  Ce sera lui qui fera de toi celle que tu deviendras.

Et svp, arrête tout de suite le Final Net, un jour tu regretteras ta participation à la destruction de notre couche d'ozone...

2 commentaires:

Charlotte Moderne a dit…

Moi je trouve que tu étais plutôt mignonne et je suis persuadée que j'aurais été jalouse de ton brushing.......ben j'pense! T'es certaine que c'est pas toi qui m'a demandé de te crêper le toupette dans les toilettes du Paladium il y a de celà au moins 20 ans?

Je suis TELLEMENT d'accord avec ce que tu lui aurais dit: j'aurais dit pareil! Réfléchis un peu mieux. Il y a des décisions qui méritent qu'on s'arrête un peu. Laisse l'orgueil de côté c'est un mauvais guide. Rappelle toi que ce n'est pas le chemin qui est souffrant mais que c'est la souffrance qui est le chemin! Et écoute là!! Écoute là la putain de petite voix qui te parle et que tu musèles à grand coup d'orgueil et de vanité.

Sissa a dit…

Ahah, dans ce temps la... tu devais etre une super femme au vu des autres... meme avec le brushing...loll