vendredi 24 juillet 2009

Drapeau en berne


Je fanfaronne et deux minutes plus tard je pleure lorsque j'apprends que mon ami le Héros des aiguilles nous a quittés.

Je me demandais où il était depuis quelques semaines et j'espérais que ce n'était que parce qu'il était occupé durant l'été à lire, écouter de la musique, manger de la poutine, faire ses trucs préférés quoi!

Et ça me tombe comme une masse ce soir, non , il est vraiment parti.

Il était là quand je n'allais pas toujours bien avec ses mots de réconfort; j'essayais de faire de même pour lui lors des moments de découragements.

Et là, il est parti.

Encore un immense trou dans la blogosphère.

Ben, tu vas me manquer. Vraiment! Je ne peux en dire plus, j'ai trop de chagrin...

4 commentaires:

CHATOUILE TA VIE ET LE BONHEUR VIENDRA a dit…

Mes sympathies pour ton ami
surtourt quand cette amie nous remonte sa laisse comme tu dit un très grand vide.

la vie qui vient toujours nous rappler cobien nous ne sommes pas éternelle faisnt disparaitre malaheureusement nos meilleurs outils de route dans nos vie .

Sincèrement désolée l'aubergiste pour ton ami .
Demain est un autre jour il faut apprendre à voguer sans lui laissant la peine venir nous montrer combien les départs sont si émotif pour nous restant la à vivre avec leurs départs trop rapide ...amitée solidaire
Chatouille

Jean-François a dit…

Sincères condoléances, chère aubergiste...

zach20 a dit…

On attache beaucoup d'importance à ceux qui nous font du bien dans notre vie. C'est toujours difficile d'apprendre qu'on perd un être cher. Je suis de tout coeur avec toi et le capitaine aura des nouvelles de toi via cet ami. Bon courage ! xxx

Nanou La Terre a dit…

De la façon dont vous en parlez, vous aviez beaucoup d'estime pour lui. Je partage votre peine et sympathise avec vous.

Sincèrement